Au fil des mots

La question, en ce moment, est « est-ce que je vais continuer à écrire sur ce blog? »  Je ne sais pas si vous êtes nombreux à le lire? J’ai peu de commentaire et donc parfois je me pose l’utilité à tout cela, même si je sais que ce qui est dit là n’est que la conscience qui se manifeste au travers des mots pour transmettre l’information à  celui qui lit ces lignes donc à elle-même. Celui-là qui vient passer par là, poussé par une attraction de la vie. La conscience s’étudie de cette façon.

J’ai vu de nouveau cette trame de vie qui compose l’Univers. Elle m’a rappelé que chaque point de cette trame est relié. Ce qui émerge d’un point vibre sur tous les points de cette même vibration. L’information est partagée de cette façon.

Cela rappelle comment nous fonctionnons dans ce monde. Ce qui est dit là n’est qu’un rappel. Toutes et tous ont déjà ces informations en eux-mêmes. C’est juste que cela a été oublié au gré du temps et que ces messages viennent le rappeler de nouveau à Soi.

Il y a eu beaucoup de changements intérieurs ces derniers mois qui me montrent que l’écriture est pour moi un moyen de communiquer important.  J’ai commencé l’écriture d’un livre qui relatera du processus de retournement de la conscience avec toutes les étapes vécues et ce dont j’ai eu connaissance d’un point de vue quantique. Est-ce qu’il sera édité?  Je n’en sais trop rien! Ici tout se vit dans le présent. Seuls les mots qui se dessinent, dans l’instant, au fil de l’écriture, viennent poser d’idée que la conscience veut se donner à elle-même. .

Dans ce silence, émerge ce qui est relaté là. Quand j’ai réalisé que c’est la vie qui dirige le flux, je ne peux être qu’à sa merci. C’est plus léger et plus doux. Elle seule sait ou elle va. Elle seule sait de quoi sera fait le pas suivant. C’est çà le présent!. Etre juste ici, sans le brouhaha des pensées, rien que ce qui Est ici vivant en chaque instant.

C’est drôle mais avant de me poser sur l’ordinateur, j’ai eu l’idée d’écriture de texte, et au fil des mots c’est autre chose qui a jailli. C’est çà vivre dans l’instant et laisser couler le flux et suivre le flow.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.