La cellule à l’origine de la création

Les cellules qui composent chaque organe et les éléments du corps ont un impact sur deux plans : celui du fonctionnement organique dont la vie en dépend mais aussi sur la manière dont nous modélisons notre monde tel que nous le percevons et nous le vivons.

Une cellule produit l’énergie nécessaire pour le fonctionnement de la vie du corps. Elle a aussi le rôle de porter l’information qui donne à notre réalité sa tonalité sous forme d’un film dans lequel nous sommes tous des acteurs.

Nous pouvons ressentir lors de l’écoute intérieure, la partie du corps où se trouve un blocage, une douleur, une tension ou une sensation désagréable. Cette disharmonie vient d’un mauvais fonctionnement dans la ou les cellules de cette partie du corps. Son dysfonctionnement aura un autre impact sur la création qui découle de la cellule dont le rôle est unique.

C’est pour cette raison que parfois nous avons des idées qui nous traversent mais pas l’énergie pour les réaliser. Le blocage vient des structures ADN à l’origine des dysfonctionnements.

C’est en discutant avec une amie que j’ai pu voir les brins d’ADN comme ficelés à l’origine des blocages dans la circulation d’information entre les filaments. Ces ficelages provoquent des sections entre les codes originels de la cellule empêchant ainsi une forme de création de se manifester.

Ces ficelages sont des programmes que nous activons tout le long de notre vie dont les programmes ne sont que des croyances, des conditionnements, des émotions, des peurs etc. Ces programmes viennent, soit de l’expérience, de l’alimentation ingérées ou encore des ondes extérieurs nocives qui activent dans le corps l’information dissonante. Ils viennent gripper les filaments d’ADN coupant ainsi l’accès à l’information venant du champ Unifié.

Ces brins d’ADN portent toute l’information du champ quantique unifié auquel nous avons tous accès sans exception puisque nous sommes fondamentalement tous l’émanation de ce champ.

L’ouverture à toutes les possibilités se passe au niveau cellulaire. Lorsque vous dites “mon coeur est fermé”, ce n’est pas le coeur qui est fermé à proprement dit mais un voile (programme) qui empêche l’information de la cellule de fonctionner correctement.

Il n’y a jamais de coeur à ouvrir, parce que fondamentalement le coeur ne se ferme jamais pas mais bien le coeur de chaque cellule qui est obstrué par un programme. Le soleil brille tout le temps dans le ciel, lorsqu’il disparaît c’est un nuage qui en est la cause, mais il continue de rayonner derrière le nuage.

Dans la cellule, c’est la même chose. Le ciel c’est le champ qui vibre tout le temps l’information et le nuage le programme qui le voile.

Ce découverte permet de modifier le fonctionnement de la cellule à partir de la médecine quantique, ouvrir vers la guérison des maladies, des dépressions et des maladies psychiques.

Ps : Ce que je partage ici est issu d’une connaissance intérieure propre à ce que je Suis. Je partage ces données pour ceux qui le souhaitent et se sentent en résonance. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.