La liberté nait lorsque le savoir s’éteint


Le savoir naît depuis très jeune déjà , un apprentissage qui vient très tôt dans l’enfance. L’enfant apprend des gestes des autres, et il prend les paroles transmises par ses proches. Le savoir commence d’abord dans le milieu familial, puis dans la société et du monde tel qu’il est inculqué et montré. Cela crée des croyances engrammées dans le champ vibratoire qui deviennent des programmes de vie pour explorer et vivre l’expérience terrestre. Tout est défini par cette transmission qui génère un savoir basé sur le mental. 

Le savoir inné que j’appellerai la connaissance, qui est celui que chacun porte au plus profond de Soi, caché par ce savoir intellectuel qui façonne la vie telle qu’il est cru qu’elle doit exister. 

Beaucoup s’accrochent à ce savoir en plongeant dans les livres, les vidéos, les conférences où toute sorte d’activité qui nourrit l’intellect. Un besoin de se rassurer qui vient alimenter et donner de l’importance à l’ego le rendant encore plus fort et plus puissant. Ce monde n’est que celui du concept et des idées. 

Ce qui vient de l’extérieur est perçu sous forme d’idées et de pensées ce qui a été lu ou entendu. En essayant de le comprendre cela devient une forme d’une image à laquelle il y a apposition d’une étiquette qui devient une référence (croyance). 

Parce que tout ce qui est dit est pris pour une vérité tangible, la pensée que cela existe vraiment n’est en aucun cas remise en question, jusqu’au moment ou tout ce monde s’écroule.

L’exemple même de ce que véhiculent les médias, les différents mouvements spirituels ou écologiques ou encore le monde de l’enseignement. A aucun moment, les personnes ne voient cela comme des concepts et des expériences de la conscience, tellement ils sont pris dans les filets de l’ego qui prend tout cela comme fondé. Pourtant c’est cette expérience même qui va mener à ce réveil à Soi. 


Chacun connaît , pourtant, ce sentiment qu’il y a quelque chose qui dépasse l’entendement, parce que parfois lorsqu’il y a baisse la garde, une intuition vient frapper à la porte qui trouve sa source dans le coeur souvent fermé par peur de souffrir. Pourtant on sait au fond de nous-mêmes qu’il y a la « Vie» derrière tout cela.

Mais le moment venu du retournement à 180° vers l’intérieur, tout besoin de savoir disparaît. La recherche de toute compréhension se dissout instantanément avec cette sensation qu’il n’a plus aucun sens à tout cela. Le monde est alors vu comme un champ d’expériences ou tout Etre est conscience et chacun dans son Etre vibre son expérience humaine. Alors la liberté commence à prendre toute sa place et une détente du corps apparaît. 

Vivre sans savoir est une des étapes d’éveil. L’intuition branché sur la connaissance prend le relais du savoir intellectuel qui s’est affranchi totalement des pensées. Tout émerge de Soi, puisqu’il est réalisé que le monde n’est qu’une projection illusoire de programmes qui façonne le monde en exploration. 

Découvrir que tout est La Vie qui s’exprime en Tout, mène vers un espace tranquille et serein.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.