Amoureuse de la Vie

Lorsque pour la énième fois retentit cette vague de larmes qui précédait une expérience, il y a eu cette phrase qui retentit « cela ne s’arrêtera jamais », puis cette prise de conscience rien ne peut s’arrêter puisque rien n’a jamais commencé. Pourtant, vous allez me dire, il y a ce mouvement qui se vit croyant en un temps. Mais ce n’est qu’une perception que le mental nous projette dans cette linéarité du monde terrestre.

La veille, une image m’avait traversée que Samia n’existait pas j’étais un avatar. Un avatar qui est propulsé en ce monde pour jouer le jeu dans ce corps humain. J’en ai eu un fou rire tellement c’était comique. La divine comédie qui se joue en chaque instant.  Ce n’est juste que la personne que je croyais être, était en train de disparaitre. Mourir à Soi pour renaitre à la Vie, laissant un autre jeu prendre forme avec des règles différentes.

Il n’y a ni début ni fin, tout se joue dans le même instant. A ce moment là même, le calme est revenu, laissant cette joie et cette paix profonde prendre place de plus en plus en cet espace d’où se dévoile L’immuable déversant tout son amour, englobant tout l’Etre que Je suis. Cet amour est un baume qui vient murmurer un délicat parfum de quiétude. Je me souviens de cet état que l’on ressent lorsqu’on est amoureux. Cet état-là qui se vit en cet instant en moi-même. C’est cela même qui se répand dans la tranquillité du moment, laissant se dissoudre les dernières joutes de la souffrance.

Je reste là à contempler la Vie dans ce long silence qui baigne ce monde. Rien n’est plus beau, plus doux, plus merveilleux que ce sentiment qui gicle, débordant de multitude saveurs.

Laisser le flux qui vous traversez et redevenez la conscience même qui fait l’expérience ici-bas.

 

Ps: J’ai cherché la définition d’avatar. Il a plusieurs explications.
1 -Dans la religion hindouiste, Chacune des incarnations du dieu Vishnou.
2. Au figuré : Métamorphose, transformation
3. Désigne la représentation informatique d’un internaute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.