Le cycle karmique d’un point de vue quantique

Saviez vous que nous sommes tous une émanation d’une cellule originelle et que nous portons tous un code d’information pour exister dans ce monde?

Vous pouvez trouver des écrits plus précis sur la cellule primordiale j’en ai déjà parlé au début de ce blog.

Tous êtres vivants, objets, entreprises, émotions, croyances, pensées, expériences etc. prennent vie dans notre réalité grâce au code qu’ils portent spécifiquement à chacun, que notre mental retraduit sous leur propre forme dans la projection de notre monde.

Lorsque nous naissons s’active notre propre code d’existence au sein d’une cellule primordiale et lorsque nous avons terminé le cycle de vie notre code repart dans le champ unifié (matrice) d’où il est émis le temps de l’expérience humaine.

La forme humaine (code de l’ADN) demeure durant tout le cycle de l’incarnation. Ce code évolue avec le vécu. La cellule primordiale ne s’éteint jamais, elle est éternelle, c’est le code qui est à l’intérieur qui s’éteint (mort) et qui se réactive (vie) avec à chaque fois un nouveau qui donne une nouvelle forme de vie et une nouvelle expérience humaine avec à chaque fois de nouvelles données (nouvelle forme corporelle, nouvelle famille, nouvelles expériences etc.). Mais il semble que la cellule garde une partie des mémoires qui deviennent des programmes d’expériences pour la nouvelle forme de vie. C’est de là que vient le cycle karmique. Ces mémoires sont nécessaires à l’évolution de l’humanité, elles font les ponts entre ce qui est le passé et le futur. Je ne saurai expliquer cela, c’est comme si cela était presque une nécessité à l’évolution du plan de l’incarnation.

En réalité ce n’est pas nous en tant que personne qui faisons des expériences de vie en vie, mais l’émanation de ce que nous sommes qui vit l’expérience au travers d’une forme humaine (personne) à chaque fois différente.

C’est pour cela que nous pouvons être en contact avec des informations relatives à des vies antérieures qui ne sont que des programmes stockés dans la cellule à partir duquel est projeté notre monde. Une partie des rêves sont des influences de ces programmes karmiques.


En réalité le changement de forme se fait juste au niveau du code d’information (ADN) qui donne lieu à une nouvelle forme humaine (le personnel) parce que l’émanation de la conscience est la même (impersonnel). C’est ce qui est permanent ou présence, ce que nous ne pouvons nommer, ni définir. C’est là qu’Est la projection du divin ou conscience (selon comment vous le nommez). Je l’ai perçu comme l’oeil de dieu. Celui qui observe le monde en chacun donne ces multiples facettes à l’intérieur de nous.

La cellule primordiale se trouve à l’intersection des deux couloirs, appelés aussi réseaux, qui véhiculent les énergies et les informations. L’un des couloirs se trouvent être la verticalité (l’absolue) et l’horizontalité (le relatif) dans le corps humain. Le point de jonction correspond au coeur même de la cellule qui est ce qu’on appelle « le chakra coeur ».

Lorsque vous avez une perception de fermeture du coeur. C’est le centre de la cellule  » l’atome » qui semble verrouillé, qui donne cette sensation de séparation avec l’émanation de ce que Nous sommes. Lorsque vous ouvrez le coeur, c’est cette émanation qui jaillit et rayonne. L’amour est l’émanation de la conscience.

En réalité ce coeur n’est jamais fermé, ce n’est qu’une croyance (programme) en la fermeture. Mais c’est au moment de l’ouverture du coeur, par l’expérience même de la réalisation de Soi, que se révèle l’émanation et la découverte de ce que nous sommes.

C’est Dieu qui se rencontre lui-même au travers de ces multitudes d’expériences. Il fait tout ce chemin pour se découvrir dans des programmes qui donnent à cette réalité l’impression qu’elle est réelle au travers des organes d’essence, alors que ce n’est qu’une projection d’un film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.