Le plein potentiel créatif au coeur de la particule matière

Il y a quelques jours, j’ai eu une insomnie inhabituelle. J’ai été réveillée vers 1h du matin le corps plein énergie. Il y avait une surexcitation. Doucement dans l’accueil et l’observation, le corps est redescendu dans un état de calme mais il y avait une force qui m’habitait m’empêchant de me rendormir. Quelques minutes ou heures après, j’avoue avoir perdu la notion de temps, j’ai été envahie d’informations qui se bousculaient dans la tête. C’était dans ce même état que je me trouvais avant de sombrer dans cette nuit noire de l’âme, un champ d’où jaillissait des informations sur la physique quantique. 

J’avoue ne rien connaitre avant que tout n’émerge de l’intérieur et ne jamais m’être intéressée de loin ou de prêt à ce domaine avant 2014. D’ailleurs tous les enseignements que j’ai diffusés ont été basés sur ces inspirations qui s’avèrent être en corrélation avec les découvertes des physiciens depuis des décennies. Mais le point de vue dans lequel je les reçois correspond à l’approche d’éveil de la conscience. 

Si j’ai moins été dans ce flot d’informations ces deux dernières années, je ressens comme une réouverture vers cette connaissance intérieure qui revient par vagues. 

Le vide, dont je parle dans plusieurs articles , est une perception qui se présente au fur et à mesure de l’effondrement des croyances, des peurs, des conditionnements et tout ce qui bloque l’accès à Soi.  Cette nuit-là, j’ai capté que ce vide était celui dont parle la physique quantique. Nous serions composés de 99,9999999…% de vide et les 0,000000…1% de matière. Cette matière c’est celle  qui compose notre réalité. Selon ce point de vue, l’homme et tout ce qui nous entoure, n’existent pas. Tout est fait d’atomes vides. Pourquoi le monde dans lequel nous vivons est-il vide et pourtant on le voit et ressent comme solide? Parce que le Vide est plein d’un champ unifié. Plus le vide se dévoile plus on est plein de vie. C’est cette sensation corporelle que nous retrouvons dans ce retournement vers le Soi , cet espace du présent dont on parle tant.

Ce pourcentage infime de matière est la particule “matière” qui correspond à l’épicentre même de la conscience qui oeuvre à mettre en mouvement tous les champs de l’expérience pour le jeu réel de la vie que nous explorons.

L’infusion de l’énergie, que cet espace vide  génère à partir de la particule, a une capacité d’émettre une puissance inimaginable et inconcevable à notre entendement. C’est là que tout notre potentiel demeure, là où tous les possibles existent. C’est là, dans cette infime particule que notre monde prend sa forme. 

L’accès à ce vide vient tout simplement lorsque tous les concepts et conditionnements se dissolvent nous menant à cet instant “le point 0” d’où émergent tous les potentialités et ouvertures vers l’innovation “notre création”. L’innovation c’est ce qui arrive de cet espace du plein potentiel créatif inédit que chacun possède en son unicité.

La particule “matière” consciente se trouve au centre même de la cellule, dans l’atome qui quand il est porté à sa plus haute fréquence et intensité est capable de modéliser la matière en une fraction de seconde. Les rotations des électrons selon leur vitesse peuvent faire des exploits. Dans leurs accélérations ils manifestent dans le champ de l’expérience à une rapidité quasi instantanée. 

Ici vient toute ma compréhension sur la notion de temps. Dans le champ dualité (éloignement de Soi) le temps de manifestation est plus long que dans l’Unité ou tout se vit dans l’instant T. 

Ce que je vous partage ici sont des données qui me traversent sans aucun savoir appris de l’extérieur, que j’ai à coeur de vous partager au fur et à mesure qu’elles me parviennent. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.