Ne rien faire pour accéder à Soi

C’était une expérience, comme quelques-unes sur l’insécurité, qui m’est arrivée au cours de cette étape d’éveil. 

Cela faisait plusieurs mois que trois de mes dents donnaient des signes de faiblesse. Que faire lorsque vous n’avez plus de revenu et que les soins dentaires sont exorbitants ? Laisser faire en croyant qu’un miracle arriverait ?

J’ai laissé faire, effectivement, me disant que j’allais bien réussir à guérir cela par ma propre volonté. Mais c’était compter sur un mental qui se croyait puissant. Je sentais ces peurs, qui m’envahissaient parfois lorsque j’y pensais ou lorsqu’en mangeant je sentais une sensibilité, celle d’avoir mal et de ne pas pouvoir faire quoi que ce soit.  Cette impuissance que je ressentais lors de ces nombreuses expériences de manque où je n’avais aucune main mise sur le vécu. 

Un matin au réveil, l’une de ces dents s’est mise à me faire plus mal que d’habitude, je voyais les peurs engendrées par cet éveil de la douleur. J’observais ces peurs jusqu’à sentir la chaire de mon corps qui en réalité n’était pas moi. J’ai senti que je n’étais pas ce corps, pas cette chaire. C’est à ce moment-là que je réalisais comment je me focalisais sur les défauts et les imperfections de ce corps auquel je m’identifiais jusqu’à avoir peur de toutes ces manifestations qui pouvaient le dégrader, comme la peur de perdre une dent, le poids, le vieillissement ou diverses douleurs. 

Je ne saurai décrire avec des mots cette sensation de ne pas Etre cette douleur ou encore cette chaire enflammée et sensible. La douleur s’est évanouie doucement avec les peurs. C’est dans cette période même que je sentais fortement le vivant comme jamais auparavant. Ce brouillard de pensées s’est dissimulé au fur et à mesure laissant ce silence prendre toute sa place dans un confort, une paix plus présente.  La perception du temps commençait à changer. Ce qui était là devenait permanent. 

Finalement l’absence d’argent n’avait pas permis un rendez vous chez le dentiste pour laisser la place à vivre toutes les émotions et la douleur pour mieux les accueillir pleinement… 

Ne rien faire est la meilleure action pour accéder à Soi. 

Cette expérience des dents faisait partie de celles qui révélaient de plus en plus à une réalité encore plus présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.